À grand coup d’amour (et de party)

Par Valmo

Si tu étais à Sherbrooke jeudi soir, non loin de l’Université, tu sais très bien à quel point le 5@11 de cette semaine était spécial! Qu’on se le dise, un des plus gros partys de l’été! C’est devenu une tradition maintenant, les étudiants des différentes facultés se donnent la main pour amasser des fonds pour le Défi Têtes Rasées de LEUCAN! Et je trouve cela franchement beau à voir!

Si, chaque semaine, chaque faculté roule son 5@8 de manière très indépendante, c’est dans un esprit de collaboration que tout le monde met son temps et ses idées à contribution, une fois par année! On a beau ne pas avoir les mêmes enjeux facultaires, les mêmes réalités, on est capable de passer par-dessus ça pour poser un geste de charité!

17h. C’est la course aux jetons qui commence! Vite, vite j’ai besoin de jetons pour acheter à boire à manger! J’ai pas trop le goût de suivre le conseil de chanson que le band interprète pour l’occasion (parce que oui, y’avait des bands live) : Despacito! Non j’irai pas «tout doucement»!

Y’a pas juste moi qui veux aller vite. Y’a les chevelus! J’ai décidé de les appeler comme ça! Gars comme filles, longue tresse, barbe à n’en plus finir, tout le monde essaie d’augmenter sa cagnotte de dons avant de passer sur la chaise du coiffeur! Toutes les façons de récolter un p’tit 2$ sont bonnes : chanter une chanson en échange d’un don, réaliser un défi comme tomber dans une piscine d’eau glacée, pas de temps à perdre!

Les facultés et comités étudiants se sont mis de la partie également! De kiosque en kiosque, certains avaient affiché le pourcentage des profits qui irait à l’organisme. Rendu là, un rhum n’ coke c’est un rhum n’ coke! Allons-y avec les asso qui donnent 100% de leur profit!

Cela fait quelques années que j’assiste au Défi Têtes Rasées de LEUCAN! J’dois dire, que j’ai jamais été game de me faire raser les cheveux, je trouve le geste très solidaire et louable! Je trouve ça émouvant! Les courageux passent à tour de rôle sur la chaise du coiffeur. Il doit y avoir autant de motivations différentes que de cheveux dans une couette pour faire ce défi! Le cancer touche de plus en plus gens et nous avons tous de près ou de loin perdu quelqu’un à cause de cette maladie.

21h. Les cocos rasés et fiers défilent dans la foule toujours grandissante du 5@11! De moins en moins de cheveux sur les têtes, de plus en plus d’alcool dans le sang. C’est la fête! On célèbre la vie, on félicite nos amis pour leur implication, pour leur guts, on retourne se chercher un verre au kiosque à 100%

23h. C’est terminé. Une autre réussite étudiante. On dira ce qu’on voudra, on sait qu’à Sherbrooke on est capable de faire le party. Mais on est aussi capable de s’unir à grand coup d’amour, de party pour une bonne cause! Cheers!

Article Connexe

Femmes

Par Valmo

Si tu étais à Sherbrooke jeudi soir, non loin de l’Université, tu

...