À chacun son voyage

Par Jérôme

Hey, pourquoi ne pars-tu pas en voyage toi ? Tu vas surement me répondre quelque chose du genre « je suis pauvre », « je ne peux pas lâcher ma job » ou « je n’ai personne avec qui voyager ». C’est bien correct comme réponse ! Peut-être aussi que tu attends de faire le « trip de ta vie », le genre de voyage où quelqu’un part pendant un an dans trois ou quatre pays et que tu te dis « wow, je veux faire ça ». Eh bien, je vais te dire quelque chose moi : un petit road trip en Ontario avec ton meilleur ami peut t’apporter autant de bons souvenirs que trois mois en Inde pour découvrir « ton être intérieur ».

Je vais te donner quelques trucs ou conseils pour embellir chacune de tes petites épopées autour du globe (ou de la province) :

1. Ne te fais pas d’attentes. Lorsque tu regardes les images de ta destination sur Internet et que tu espères tellement que le moment soit parfait quand tu y seras, mais c’est rarement le cas. Il va souvent y avoir un petit quelque chose qui ne sera pas comme tu l’avais imaginé. C’est pour ça que je te dis d’attendre de vivre le moment, laisse-le te surprendre et tu ne seras pas déçu !

2. Saisis chacune des occasions qui se présentent à toi. Je ne te dis pas de prendre des risques stupides, je te dis juste que s’il y a quelque chose de différent ou de nouveau qui t’est proposé, vas-y, fonce ! Ce n’est pas quand tu vas être revenu dans ton deux et demi à Sherbrooke que tu vas pouvoir embrasser la belle Allemande dans l’auberge de jeunesse en Gaspésie !

3. Ne compare pas tes voyages entre eux. C’est sûr que ton expédition au Pérou était incroyable l’an dernier, mais l’année suivante, si t’as juste assez de cennes pour te rendre à Caraquet, sache que ton été ne sera pas gâché pour autant. C’est sûr que c’est différent ; une poutine râpée goûte moins exotique que du cochon d’Inde rôti (plat type d’Amérique du Sud) !

4. Déconnecte. Oui, je comprends que c’est le fun de partager au monde ton voyage, mais si les gens qui te suivent sur Instagram vivent chacun des moments de ton périple avec toi, ça veut peut-être dire que, de ton côté, tu savoures un peu moins ta propre aventure. Plus tu passes de temps sur ton cell en voyage, moins tu passes de temps dans le moment présent. Sois donc un peu plus égoïste et garde quelques souvenirs pour toi, sans les partager aux autres ; tu vas voir, ces moments-là sont les plus spéciaux !

5. Les gens que tu rencontres façonnent ton voyage. Oui, c’est cliché, mais c’est vrai : les rencontres que tu fais risquent de plus te marquer que les activités que tu as faites ou les endroits que tu as visités. Parfois, ces gens font un bout de chemin avec toi et tu vis des moments uniques avec eux. Probablement que vos chemins vont se séparer rapidement, mais tu te souviendras toujours de cette gang d’Autrichiens rencontrée à l’auberge ou bien de cette Française croisée dans un bar. Tu vas avoir laissé une trace dans leur voyage comme eux dans le tien. C’est ce qui rend chaque aventure unique !

J’espère que tu t’es reconnu quelque part à travers ces lignes. Que tu optes pour Natashquan ou la Grèce cet été, le Lac-Saint-Jean ou le Népal, je te souhaite un beau voyage. Vis-le à fond, remplis ta tête de souvenirs et ton cœur d’amour pour les gens qui façonneront avec toi cette belle aventure !

Article Connexe

Le pèlerinage des sangrias

Par Jérôme

Hey, pourquoi ne pars-tu pas en voyage toi ? Tu vas surement me

...