Vert et Or tatoué sur le cœur

Texte par Charb’z, photos par William Coady, Olivier St Onge et Hao Yin

Voilà, la saison de football est terminée pour notre équipe adorée. Cette fin de saison a été forte en émotion pour beaucoup de joueurs, mais pour beaucoup de partisans également. Après sa défaite contre le Rouge et Or à domicile samedi dernier, le Vert et Or a été officiellement exclu des séries pour la première fois depuis 2009.

Il faut avouer que cette saison a été plutôt difficile pour les Sherbrookois. Avec le départ du quart-arrière vedette Jay Roch, il y avait beaucoup de pression sur le nouveau quart-arrière, le numéro 6 Alex Jacob-Michaud, qui a malheureusement craqué sous celle-ci. Après le match désastreux à Québec contre l’Université Laval, c’est le numéro 15 Jean-Christophe Bourque St-Hilaire qui a repris le flambeau. Imprécis dans ses passes au début, Bourque St-Hilaire a acquis de plus en plus de confiance et d’expérience et a réussi à offrir de bonnes performances. Il pourra surement nous surprendre à la prochaine saison.

Du côté des botteurs, la jeune recrue que nous avons vue en début de saison a malheureusement subi une blessure qui a rapidement mis fin à sa saison. C’est donc Mathieu Hébert, le botteur habituel qui ne devait faire que les bottés de dégagement, qui s’est acquitté de l’ensemble des bottés avec une performance exceptionnelle sur les convertis et les placements.

De nombreux autres joueurs se sont également démarqués. Je parle ici du numéro 11 Jean-Raphaël Moisan, des frères Samuel et Gabriel Polan, respectivement numéros 1 et 21, du numéro 90 Alexandre Gagnon, ainsi que du numéro 23 Keith Sanscartier.

Malgré cela, je dois admettre que le tableau des affrontements n’était pas avantageux pour nos Sherbrookois. Après l’avant-dernier match disputé contre les champions en titre, les Carabins, la saison s’est conclue sur un affrontement avec nos grands-rivaux, notre bête noire, le Rouge et Or, qui demeure à ce jour invaincu contre le Vert et Or. De plus, l’équipe sherbrookoise n’a pas été constante dans ses performances. L’équipe a notamment connu d’excellentes moitiés de match chaque fois contrebalancées par d’autres moitiés qui lui ont été particulièrement défavorables.

Je suis cependant persuadée que le Vert et Or va nous offrir une excellente saison 2017. Nous avons une bonne équipe avec de très bons joueurs, des supporteurs fidèles et, surtout, la passion du football. Je crois que si le Vert et Or exploite pleinement le potentiel de son alignement, les autres équipes auront des raisons de craindre pour la prochaine saison. On se revoit en 2017… j’ai déjà hâte !

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

Texte par Charb’z, photos par William Coady, Olivier St Onge et Hao Yin

Voilà, la

...