Opinion – Au revoir Monsieur Obama

Texte par Charb’z, photo par Olivier St-Onge

Je sais, on a beaucoup parlé des élections américaines pour finalement voir le pire des scénarios, celui que nous redoutions tous, se réaliser (si t’es pas d’accord, arrête de lire ce texte). L’une des choses les plus déconcertantes dans cette histoire est de voir comment, il y a huit ans de cela, les Américains ont pu élire le meilleur président, selon moi, pour ensuite élire probablement le pire. Comment peut-on passer de Obama à Trump ? D’un président noir à un président raciste ?  D’un grand homme aimant à un homme haineux et imprévisible ? Cette fois-ci, chers voisins, vous nous avez déçus.

Depuis de nombreux mois, nous suivons les campagnes républicaines et démocrates. Nous vous avons d’abord vu éliminer Bernie Sanders qui, je dois l’accorder, est trop à gauche pour les Américains, même démocrates. Nous avons accepté qu’Hillary puisse être une option « moins extrême », mais pour plusieurs, elle semblait à peine mieux que le candidat adverse. Et, aujourd’hui, vous avez choisi Trump comme président. Je ne m’attarderai pas plus sur tous les aspects négatifs de Donald Trump, nous les connaissons déjà, mais je tiens à remercier Monsieur Obama pour ses huit ans à titre de président.

Barack Obama a sans doute été le meilleur président que vous, les États-Unis, ayez connu. Bien qu’il ait marqué l’histoire lors de sa première victoire en étant le premier président américain issu de la communauté noire, ce n’est pas la couleur de sa peau qui a marqué les gens au fil des ans, mais sa grandeur, sa prestance et sa force. Il est entré à la Maison-Blanche en voulant changer le monde, en voulant changer votre pays qui, au final, s’est avéré très difficile à changer. Bien que le sénat et vous lui ayez mis de nombreux bâtons dans les roues, il n’a jamais abandonné, jamais baissé les bras et jamais perdu espoir… « Yes we can! » Monsieur Obama a su montrer au monde entier que les États-Unis étaient prêts à avancer, à évoluer et à dire au revoir au passé, du moins jusqu’à mardi soir dernier.

Pour moi, Obama représente tout ce qu’un parfait président doit être. Il est humble, dévoué, sympathique, intelligent, n’a pas froid aux yeux, sait se tenir debout et défendre les plus faibles. De plus, il est entouré d’une famille forte. Il a une pensée différente de l’Américain typique, il a apporté un vent de fraîcheur après le règne de George W. Bush, il m’a rendu fière, voire envieuse du peuple américain.

Monsieur Obama, de la part de nombreux Canadiens, merci pour tout ce que vous avez fait et essayé de faire pendant vos huit ans à la Maison-Blanche. Plusieurs d’entre nous sommes complètement déconcertés par la décision prise aux États-Unis mardi soir dernier. Vous aurez toujours une place au Canada, une place dans nos mémoires et dans nos cœurs. Vous serez encore là jusqu’en janvier, mais vous nous manquez déjà.

Make America great again… Maybe next time, hey?

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

Texte par Charb’z, photo par Olivier St-Onge

Je sais, on a beaucoup parlé des élections

...