J’ai réussi à ne pas tomber sur le plancher glissant de l’Oktoberfest XVI!

Texte par Léa Champagne, photos par Hao Yin

Ce vendredi 30 septembre se tenait l’Oktoberfest de Sherbrooke au Centre des foires. Une nouvelle édition pleine bière et de… bière!

Cette année, tout le monde pouvait y trouver son compte. Avec cinq kiosques de bière, des invités spéciaux et de la nourriture, on ne manquait pas de choix! Avec une variété de d’Alexander Keith, de Shock Top, d’Archibald, de Goose Island et de Mills St., en passant par des bières importées comme la Hoegaarden et la Stella Artois, chaque remplissage d’un litre permettait de déguster une différente bière. Pour les incertains et les curieux, il y avait, au centre de la salle, un kiosque de dégustation.

Pour les non-friands de bière (comme moi), le kiosque à cocktails à base de bière offrait trois cocktails différents. Un mélange à base d’orange, de pomme ou de canneberges venait satisfaire nos papilles gustatives n’aimant pas la bière. Croyez-moi, ça se buvait tout seul.

Question bouffe, votre côté bavarois pouvait être rassasié avec un énorme pilon de dinde qui rendait les mains bien grasses, une assiette bavaroise pleine de saucisse, de choucroute et de pretzel ou un hot-dog européen. Mais le grand classique restait le pilon de dinde pour s’assurer de bien tenir l’alcool toute la soirée.

Pour le divertissement, nous avons eu droit en début de soirée à un groupe bavarois venant de Magog: les Musikmeisters, pour essayer de nous faire danser comme des bavarois. Par la suite, la soirée se poursuivait aux sons de l’AGEG Band jouant plusieurs chansons populaires et classiques auxquelles on pouvait chanter à tue-tête. Finalement, la soirée se terminait en beauté avec des DJ de Rising Edge.

Bien évidemment, photographes et vidéographes étaient de la partie pour capturer les moments mémorables de la soirée… Pour que vous puissiez vous souvenir de votre soirée, malgré l’alcool! Les photos seront disponibles sur la page Voltaic Photo, et les vidéos sur la page Voltaic Média.

La salle a rapidement atteint sa capacité maximale, empêchant les retardataires sans billet de pouvoir assister à cette grosse soirée mouvementée où les chin ont fait renverser de la bière partout sur le plancher rapidement collant. Alors, il faut se procurer son billet dès que possible pour ne pas manquer l’événement!

Personnellement, je vous conseille de vous procurer vos billets de nourriture et de remplissage dès le début de soirée, pour que vous puissiez vraiment profiter de l’événement sans retourner faire la file aux caisses continuellement. Aussi, suivez vos amis partout, parce que se perdre seul dans l’énorme foule de plus de 6000 personnes n’est pas très agréable! Alors, suivez même vos amis jusqu’aux toilettes chimiques extérieures non-éclairées!

Une organisation du tonnerre avec des navettes pour l’aller et le retour, des points d’eau pour s’assurer de l’hydratation des participants et une bonne configuration, c’était une soirée épique!

Si vous êtes à la recherche d’une soirée bien arrosée pour avoir du fun avec des amis, et même des inconnus que vous venez de rencontrer dans la soirée, sans avoir peur de recevoir autant d’alcool sur vous que vous en ingérez, c’est définitivement une soirée pour vous! Ne manquez pas l’édition prochaine pour vous costumer en bavarois, ou en vache, et avoir l’opportunité de faire l’ange sur un plancher de bière et de paillettes! Prost!

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

Texte par Léa Champagne, photos par Hao Yin

Ce vendredi 30 septembre se tenait l’Oktoberfest

...