Le Vert et Or toujours dans la course

Texte par Charb’z, photos par Olivier St Onge

Ce samedi 15 octobre, le Vert et Or affrontait pour la première fois de la saison les Stingers de l’Université Concordia dans un match à domicile. Pour demeurer dans la course aux séries, le Vert et Or devait remporter cette partie. Compte tenu des performances inconstantes de l’équipe depuis le début de la saison, je ne savais pas trop comment le match se déroulerait. Finalement, je n’aurais pas dû douter d’eux !

La première moitié du match s’est plutôt mal déroulée pour Sherbrooke, surtout dans le second quart qui a débuté avec un tableau affichant 3 à 3. Les Stingers ont alors marqué deux touchés tandis que le Vert et Or n’a réalisé qu’un placement et un plaquage dans la zone des buts pour finir la première moitié du match avec un score de 17 contre 7 pour Concordia. Heureusement, la deuxième moitié du match a totalement figé les Stingers à la marque de 17 pendant que le Vert et Or marquait 36 points. Nous avons pu assister à une solide performance du numéro 11 Jean-Raphaël Moisan ainsi qu’à une performance parfaite de la part du botteur, le numéro 47 Mathieu Hébert. Le numéro 23 Keith Sanscartier, demi défensif, s’est également démarqué en réalisant le dernier touché du match sur l’interception d’une passe de Concordia suivie d’une course jusque dans la zone des buts, réalisant ainsi son premier touché en carrière. Je vous laisse maintenant avec les détails du match.

Au premier quart, les Stingers ont pris les devants en réalisant rapidement un premier botté de placement. Par la suite, les Sherbrookois ont réalisé un magnifique jeu truqué lors de leur troisième essai en laissant croire aux Stingers qu’ils tenteraient un botté de placement. Ils ont ainsi réussi à se rapprocher dangereusement de la zone des buts, mais sans réussir le touché. Ils se sont finalement résignés à faire un placement pour égaliser la marque. Le premier quart s’est alors terminé à 3 contre 3.

C’est lors du second quart que les Stingers ont tout donné, ébranlant solidement la confiance des partisans sherbrookois. Marquant deux touchés suivis de convertis réussis, Concordia a pris les devants avec un score de 17 à 3. Le Vert et Or a réussi à aller se chercher quatre autres points, d’abord avec un botté de placement et ensuite avec un plaquage dans la zone des buts. Le score étant de 17 à 7 pour Concordia à la mi-temps, Sherbrooke se devait de réaliser un minimum de deux touchés pour reprendre les devants.

Le vent a cependant tourné pour Sherbrooke lors de la seconde moitié du match. Dès les premiers instants de jeux, le Vert et Or a réalisé un touché suivi d’un converti, réduisant l’écart à trois points. Rapidement, le Vert et Or a inscrit un second touché suivi d’un converti, puis un botté de placement. Le score était alors de 24 à 17 pour Sherbrooke. Concordia a également accordé un touché de sureté au Vert et Or, concédant ainsi deux autres points à son adversaire. Le troisième quart s’est terminé avec un pointage de 26 à 17 pour Sherbrooke.

Finalement, lors du quatrième quart, le Vert et Or a marqué un nouveau touché suivi d’un converti, agrandissant encore l’écart entre eux et Concordia. Les Sherbrookois ont également réalisé un nouveau botté de placement, portant leur avance à 36 contre 17. Finalement, alors que Sherbrooke se trouvait en défensive, le numéro 23 Keith Sanscartier a intercepté une passe de Concordia et a ensuite couru jusque dans la zone des buts pour marquer un touché complètement inattendu. Le match s’est ainsi conclu sur un score impressionnant de 43 à 17 pour Sherbrooke, malgré un début de match difficile.

Le Vert et Or est donc toujours dans la course. Concordia doit remporter son prochain match contre les Redmen pour assurer une place à Sherbrooke dans les séries. La semaine prochaine, le Vert et Or se rendra à Montréal pour y affronter une seconde fois les Carabins de l’Université de Montréal, champions en titre. Ce sera un très gros match que vous ne devez surtout pas manquer !

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

Texte par Charb’z, photos par Olivier St Onge

Ce samedi 15 octobre, le Vert et

...