Une défaite qui fait mal

Texte par Charb’z, photos par Pierre-Yves Laroche

Dimanche dernier, le Vert & Or affrontait le Rouge & Or de l’Université Laval au stade Telus de Québec. Après la défaite contre les Redmen la semaine précédente et celle de cette semaine contre Laval, la saison s’annonce difficile pour le Vert & Or.

Le Rouge & Or étant le grand rival du Vert & Or, l’équipe de Sherbrooke avait beaucoup de pression, surtout pour le jeune quart-arrière, Alex Jacob-Michaud. Malheureusement, il n’a pas su supporter la pression. Ses passes étaient imprécises, il lançait trop loin ou dans des zones où il n’y avait personne de son équipe pour les attraper. Dans les estrades, on se demandait réellement ce qui se passait. Il avait pourtant été bien meilleur dans les matchs précédents. À la mi-temps, l’entraîneur de Sherbrooke a même décidé de remplacer son quart-arrière par le numéro 15 Jean-Christophe Bourque St-Hilaire, mais malheureusement ça n’a rien changé. Il y avait aussi un gros problème avec les receveurs. En effet, bien que de nombreuses passes aient été mal dirigées, plusieurs ont simplement été maladroitement échappées, dont deux fois dans la zone des buts, privant ainsi l’équipe d’un précieux touché.

Le match a quand même eu quelques bons côtés. Le Vert & Or a été très fort sur les retours de botté de dégagement, avec des courses de plusieurs dizaines de verges (malheureusement souvent refusées à cause de pénalités). Nous avons également pu revoir les exploits de notre botteur, le numéro 47 Mathieu Hébert, qui a connu un début de saison plus lent en raison de sa blessure de l’an passé. Je vous laisse maintenant, comme à l’habitude, avec les détails du match.

Au premier quart, le numéro 99 Maxime Tessier, qui est finalement sorti de l’ombre, a effectué un sac du quart dès les débuts de l’affrontement. Par contre, le Rouge & Or a pris l’avance dès la moitié du premier quart avec un touché du numéro 4 Hugo Richard, ainsi qu’un converti réussi, ouvrant le pointage à 7 contre 0. Il est d’ailleurs resté ainsi jusqu’à la fin du premier quart. Sherbrooke s’est rarement approché de la zone des buts, malgré deux belles courses, une du numéro 34 Félix Marquis-Chevrier, et l’autre du numéro 1 Samuel Polan. Des pénalités sur le jeu ont chaque fois causé l’annulation des courses. L’équipe a plusieurs fois entrepris son premier jeu très loin dans sa zone.

Dans le second quart, le Vert & Or a raté plusieurs passes. Du côté adverse, le numéro 21 Félix Faubert-Lussier a marqué le second touché pour Laval, qui a été suivi d’un converti réussi. Un peu après, Sherbrooke a accordé un touché de sureté au Rouge & Or. Le pointage était donc de 16 à 0 pour Laval. C’est alors que le numéro 18 du Rouge & Or, Félix Lechasseur, a réussi un troisième touché pour son équipe, auquel s’est ajouté un converti réussi. Finalement, le Rouge & Or a accordé un touché de sureté au Vert & Or, donnant ainsi deux points à l’équipe sherbrookoise. Au début de la mi-temps, le score était donc de 23 à 2 pour Laval.

Le match a recommencé avec un changement de quart-arrière pour Sherbrooke. La défensive du Vert & Or a manqué un sac du quart. Le joueur sherbrookois a en effet roulé autour du quart arrière du Rouge & Or et n’a pu l’empêcher de faire une longue passe à son coéquipier. C’est durant le troisième quart que le Rouge & Or a réalisé un quatrième touché, marqué par le numéro 4 Hugo Richard, ainsi qu’un converti. Finalement, le Vert & Or a concédé un second touché de sureté à son adversaire et le troisième quart s’est terminé 32 à 2 pour Laval.

Durant le quatrième quart, les choses ne se sont pas améliorées pour Sherbrooke. Le Rouge & Or a d’abord réussi un sac du quart. Du côté de Sherbrooke, le numéro 18 Pierre-Antoine D’Astous a manqué une tentative de placement de trois points, mais a réussi à sortir le ballon du terrain, ce qui a permis à son équipe d’inscrire un point de plus au tableau. Malheureusement, le numéro 87 du Rouge & Or, Jonathan Breton-Robert, a marqué un nouveau touché, lui aussi suivi d’un converti réussi. L’écart s’est donc élargi entre les deux équipes avec une marque de 39 à 3 pour Laval. Un peu après, Sherbrooke a accordé un troisième touché de sureté au Rouge & Or, faisant monter le pointage à 41 contre 3. Le match s’est terminé sur ce pointage, le Vert et Or repartant avec une défaite qui laisse un goût amer à ses partisans.

Il ne faut cependant pas se décourager. Le 24 septembre prochain à 14 h, le Vert & Or affrontera à nouveau les Redmen de l’Université McGill à Montréal. Est-ce que Sherbrooke saura prendre sa revanche et remonter dans les classements ? Restez à l’affût.

 

Article Connexe

Vert et Or tatoué sur le cœur

Texte par Charb’z, photos par Pierre-Yves Laroche

Dimanche dernier, le Vert & Or affrontait le

...