"The Scotland Street School Museum (Glasgow)" par Jean-Pierre Dalbéra sous la licence CC BY 2.0

Du primaire à l’université…

Texte par Charb’z

Bon, c’est le temps de la rentrée universitaire. Que ce soit ta première année, deuxième, troisième ou plus (si t’es motivé), c’est le temps pour un petit moment nostalgique, histoire de te rappeler l’époque où ta vie n’impliquait pas d’être autonome et responsable.

Te souviens-tu des combats de toupies Beyblade? Ou encore des petits gars dans leur chemise de dragon, grands séducteurs qui « spottaient » les filles aux barrettes papillon. Te souviens-tu de l’époque où ta plus grande responsabilité était de nourrir ton Néopet. Avoue que tu l’as oublié… Je t’annonce que ton Néopet est mort de faim, alors j’espère que tu ne veux pas d’enfants! 😉

Je te rappelle aussi ton passé de criminel qui téléchargeait sa musique sur Limewire (quelqu’un s’est déjà fait arrêter pour ça?). Comme ça prenait des heures, tu pouvais en profiter pour visiter les blogues de tes amis sur Skyrock, aller sur Doyoulookgood (si t’étais rebelle et que tu contestais l’autorité parentale) ou encore aller sur Miniclip.

Après tu pouvais appeler tes amis… OUI APPELER! Avec un téléphone fixe, sans indicatif régional à signaler avant, juste 7 chiffres, pis t’étais stressé que leurs parents répondent. Pis la tu prenais ton vélo, ou ta trottinette, pis t’allais écouter plein d’émissions chez un ami : Buffy contre les vampires, Radio Enfer (à Canal Famille), Mix Mania 1 (c’est le seul vrai), Phénomia, etc. Parlant de vieilles émissions, est-ce que quelqu’un a des nouvelles de Jean-François Harrisson?

Là, le secondaire est arrivé, t’as abandonné ta flute à bec et t’as dit bonjour à la puberté… T’as ensuite eu ton premier téléphone qui flippe, ou encore un BlackBerry si t’étais plus « fancy ». Pis, finalement, Facebook est entré dans ta vie.

T’as traversé le primaire, le secondaire, le Cégep et te voilà aujourd’hui à l’université! Le monde des adultes approche à grands pas. Je te souhaite une bonne rentrée, pis si l’envie te prend de jouer au ballon chasseur ou au ballon prisonnier (le nom change d’une région à l’autre), à la corde à danser ou au ballon poire, je suis partante!

Article Connexe

Cinq albums pour prolonger ton été

Texte par Charb’z

Bon, c’est le temps de la rentrée universitaire. Que ce soit ta

...