Eager Dance, ça te dit quelque chose?

Texte par Alexandra Charbonneau
Photo par Andréanne Lupien

As-tu entendu parler d’Eager Dance? Oui, EAGER DANCE! Tu connais pas? Tu devrais… J’étais allée à leur spectacle de lancement il y a de cela plusieurs mois et je suis retournée les voir à la Petite Boîte Noire il y a quelques semaines. Sérieusement, c’était simplement MA-LA-DE!

Commençons par le début. Eager Dance est un groupe de musique en pleine ascension. Formé de sept membres, le groupe a présentement un premier album à son actif intitulé Keep Your Daily Job (disponible sur iTunes, Spotify, Shazam, etc.). Avoue que ça t’inspire! De plus, en 2015, le groupe a remporté le concours Sherbrooklyn et s’est également produit au spectacle de la rentrée à l’Université McGill.

Pour ma part, je les ai connus par l’un des membres du groupe qui étudie dans mon baccalauréat. Et maintenant, je veux te les faire connaître. T’inquiète, c’est pas juste de la promotion pour un ami, ça vaut vraiment la peine. Ce que j’aime vraiment de leur musique, c’est qu’elle ne ressemble à rien de ce que j’ai déjà entendu. C’est humoristique, ça parle de petites choses de la vie sur une musique riche et rythmée. Cette formation est multi-instrumentistes : saxophone, harmonica, guitare et batterie (bien entendu), piano, percutions… et même de l’accordéon (oh oui!). Il y a aussi des « c’est quoi ça, je ne sais pas, mais ça sonne bien ». J’ai même acheté leur CD, que j’écoute toujours dans mon auto. Ma chanson préférée est sans aucun doute Rainbow Man. Attends, non, Keep Your Daily Job… Oh non, Slingshot Blues. OK, je peux juste pas choisir!

En spectacle, Eager Dance est vraiment dynamique. On sent tout de suite la passion des membres pour leur musique. L’énergie du groupe contamine rapidement la salle. Ils dansent avec leur public et on perçoit tout de suite l’émotion qui les submerge quand la foule connaît les paroles des chansons et chante avec eux. Entre le premier spectacle d’eux que j’ai vu et celui d’il y a quelques semaines, la passion n’a pas changé, mais la confiance et l’aisance ont fait une énorme différence, ils s’amusaient encore plus. Même si c’est pas ton genre de musique, tu peux pas t’emmerder à leur spectacle… Non, tu peux pas!

Si j’ai réussi à te convaincre de les écouter, tu peux aller voir sur YouTube leur vidéoclip de Rainbow Man, chanson inspirée par un drôle d’itinérant rencontré dans les rues de Montréal et qui aime transmettre de la joie autour de lui.

Tu peux aussi aller voir le clip de Keep Your Daily Job, inspiré quant à lui par tous ces emplois qu’on n’aime pas tant, mais qu’on n’a pas le choix de faire.

Finalement, si je t’ai vraiment donné envie de les découvrir, tu peux aller les voir en spectacle à la Fête du Lac des Nations, à Bouffe ton Centro et aux Concerts de la Cité. Le groupe va également jouer le 18 juin prochain avec la formation Orange O’Clock.

T’as peut-être manqué le début de leur cheminement, mais ne manque surtout pas la suite… parole d’une fan!

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

Texte par Alexandra Charbonneau
Photo par Andréanne Lupien

As-tu entendu parler d’Eager Dance? Oui,

...