Tartarefest, encore le temps d’en profiter!

On vous l’a déjà dit, mais je crois qu’on ne pourra jamais vous le dire assez de fois, vos plus beaux rêves se réalisent enfin : le Tartarefest bat son plein cette semaine à Montréal. Le coup d’envoi a d’ailleurs été lancé depuis quelques jours et vous aurez jusqu’au 15 mai pour en profiter.

Pour vous, Laurie-Emmanuelle et moi sommes allées tenter l’expérience au Z Tapas Lounge. Nous nous sommes gâtées : une demi-douzaine d’huîtres à 1 $ et tartares de saumon, de bœuf et de cerf au menu. Un vrai repas de reines!

Pour vous donner un aperçu de ce qu’on a eu la chance de déguster dans la soirée, je vous propose de regarder nos photos. Ça vaut vraiment la peine d’y faire un tour!

Tartare de saumon

05052016_TARTAREFEST_LE_18

Saumon, crème d’avocat et huile mexicaine. Un tartare frais, servi avec chips de maïs. Un classique toujours aussi incontournable qui saura vous plaire!

Tartare de bœuf

05052016_TARTAREFEST_LE_17

Bœuf, piment poblano, pommes vertes, carottes et pesto. Un goût sucré, mais très relevé grâce au piment mexicain. Le piquant ajoute une saveur très intéressante au mélange qui est à la base plutôt sucré et crée un plat équilibré.

Tartare de cerf

05052016_TARTAREFEST_LE_16

Cerf, piment, ail et cornichons. Je dois avouer que c’était mon préféré! La touche de cornichons rend vraiment le tout délicieusement différent.

Personnellement, c’est certain que je vais continuer ma découverte d’autres tartares montréalais. Après tout, il me reste encore plus de 15 restos à essayer. Et vous, quels restos avez-vous essayés? Quels ont été vos coups de cœur de cette première édition du Tartarefest?

Petit rappel sur l’événement :

  • Le Tartarefest se déroule jusqu’au 15 mai dans les restaurants participants.
  • Sur place, vous avez droit à un choix de tartare et à une boisson alcoolisée à partir de 9 $!
  • Vous devez réserver et acheter vos billets à l’avance.

 

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

On vous l’a déjà dit, mais je crois qu’on ne pourra jamais vous le dire

...