LUIS-Ça s’passe sur la glace!

Texte par Carolanne Daigle
Photos par Marjorie Côté

J’dois vous avouer que c’est la première fois que je publie dans un blogue, et ce, même si je suis à ma deuxième année du BAC en communication. Mais bon, je ne suis pas ici pour vous parler de mon parcours. Avec un titre comme celui-ci, tu pensais surement que j’allais te parler d’un match de hockey? Ben non! J’suis plutôt ici pour te parler d’un match sur glace, oui, mais pas n’importe quelle patinoire, cette partie de créativité, de pleurs, de fous rires : l’improvisation.

Environ une quarantaine de personnes se sont réunies mardi dernier, le 23 février, pour le match spécial d’improvisation qui se déroulait au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. La Ligue Universitaire d’Improvisation de Sherbrooke (LUIS) recevait la Ligue d’Improvisation de Victoriaville et les Environs (LIVE). Je lève mon verre à ces joueurs qui ont su livrer toute une performance. La nature mixte ou comparée, la catégorie identifiée ou catégorie libre, le thème imposé ou non, les joueurs sont prêts à toute éventualité. La compétition qui régnait autour des thèmes variés de la soirée tels que dans le trouble, imprévu, pattes d’ours, commis de service a suscité bien des émotions chez le public!

La LUIS a remporté cette partie haute en couleur par la marque de 10 à 5! Félicitations Sherbrooke! Une mention toute spéciale à nos étoiles de ce match : Hugo Cantin, joueur de la LIVE, s’est vu décerner cet honneur par les animateurs, Justin Chenel, joueur de la LUIS, nommé par notre arbitre et l’étoile du public, David Bolduc, joueur de la LUIS.

Ce n’était pas la première fois que j’assistais à un match d’impro. Je ne sais pas non plus si c’est la mi-session qui frappe à ma porte, mais j’vous le jure, j’ai passé une excellente soirée. Cette pause d’étude permet de décrocher un peu, quand même!

Et si on s’donnait rendez-vous plus souvent, les mardis soirs, pour une bonne soirée d’impro?

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

Texte par Carolanne Daigle
Photos par Marjorie Côté

J’dois vous avouer que

...