Volet Culturel-Voyage en Chine 2014 #3

Reconnue en étant une pierre angulaire dans l’histoire de la République Populaire de la Chine, la Place Tian An Men représente pour certains, l’emplacement de la naissance de la République, pour d’autre une période sombre de l’histoire de la Chine. À ma dernière visite en 2010, je n’ai pas pu mettre mes pieds sur la Place, comme je n’avais pas mon passeport sur moi. Oui, il faut présenter des documents d’identification aux entrées si demandé et il faut soumettre tous sacs à un scanner à rayon X comme dans les aéroports. La Place en étant le cœur et le symbole historique de la République est la cible favorite des terroristes. Récemment, un incident impliquant un SUV rempli d’explosif a fait les manchettes internationales. Donc, il est très normal de voir des soldats armés aux 4 coins de la Place.

À part la sécurité élevée, la Place est composée de Tian An Men, la porte vers le Palais Interdit, du Musée de la Civilisation, de la Mausolée de Mao, des monuments commémoratifs du peuple et de principales enceintes gouvernementales. La circulation routière devant la Place doit être en continu et c’est devant la Place que les parades militaires annuelles ont lieu.

Personnellement, marcher sur la Place fut un peu inconfortable. J’ai ressenti un mélange d’émotion de grands contrastes.

Bon, il est grand temps de parler du système de transport. À Pékin, un taxi est nettement moins cher qu’à Montréal. Un voyage de 25km m’a couté environ, de mémoire, 35 RMB qui représente 7$ CAD. Cependant, le métro est le moyen de transport du peuple. Un billet coûte 2 RMB, 0.40$ CAD; oui, un système de métro avec une dizaine de lignes pour quelques sous. Aussi, les wagons ont l’air climatisé et on peut accéder à tous les services de cellulaire dans les tunnels y compris l’Internet! Ayoye la STM, j’aime bien le métro de Montréal, mais celui de Pékin est, pour le moment, nettement meilleur. Lorsque j’ai quitté en 1996, la ville avait 2 lignes de métro. Aujourd’hui, il y en a plus de 13 lignes. La ville est interconnectée et un citoyen, normalement, peut trouver une station de métro en moins de 20 minutes. Oh oui, il faut aussi se soumettre à une vérification à rayon X pour tous sacs transportés dans le système de métro…

Pendant la même journée, j’ai aussi mangé quelques plats typiques de la ville. Le plus « typique » est du porc cuit dans de la sauce de poisson complimenté de peau de tofu. On prend le tofu comme un semi-taco et on enveloppe la viande dedans. Incroyable!

J’ai passé l’après-midi chez un ami de mon grand-père pour boire du thé. Ce vieux monsieur est un des meilleurs conducteurs d’orchestre symphonique du pays et un grand artiste de calligraphie. Il m’a montré l’art de faire du thé. Il faut toujours commencer par laver les verres. Ensuite, le premier pot de thé est jeté, car ce dernier est fait pour laver les feuilles de thé. Il m’explique que le troisième pot est toujours le meilleur d’une dégustation. Pour quelqu’un qui boit du thé au bureau en mettant une poche de thé dans de l’eau chaude, ce fut tout un apprentissage d’un rituel artistique.

Le lendemain, avec mon cousin et ma belle-cousine (est-ce que ça se dit « belle-cousine » ?), nous avons diné dans un restaurant musulman. La Chine, en étant si vaste, touche aux frontières de l’Afghanistan en autre et est influencé par la culture de Moyen-Orient. Ainsi, une partie des Chinois est musulman. Sur la monnaie chinoise, les caractères de la langue chinoise et les caractères arabes coexistent ensemble. À l’intérieur du restaurant, ça sent…extrêmement bon! L’odeur de mouton rôti est alléchante! Ainsi, tous nos plats furent à base de mouton. Rien ne peut battre une grosse brochette de morceaux de mouton épicés et parfaitement  grillés. Pour laver nos papilles, il y avait aussi du yogourt sûr et du jus de pommegrenade. Aussi, chaque produit servi dans ce restaurant vient des régions musulmanes de la Chine. Ce fut toute une expérience!

Cette journée continua par une visite dans une enceinte d’institution du Parti Communiste de la Chine. Mon cousin m’expliqua qu’il était possible d’y étudier une Maitrise des Doctrines du Parti Communiste. J’aimerai bien voir un programme universitaire attitré sur le Parti Conservateur ou le Parti Libéral du Canada :p. Au milieu de cette institution se trouve une cimetière assez spéciale. Vers la fin des années 1500, les missionnaires étaient enterrés à cet endroit. Sur chaque tombe, un dragon y est sculpté ce qui représente le plus grand honneur possible comme le dragon est le symbole de l’empereur.

La journée se termine dans le Musée de la Capitale. J’y fus mystifié par les sculptures en jade. Ces pots et autres œuvres datant plus de 500 ans sont minutieusement sculptés. Je ne peux pas imaginer comment un gros bloc de jade peut se transformer en bateau! Oh aussi, quelque chose d’inusité : ils servent des crevettes au KFC.

Hao

Photo Voltaic

À venir : la Région de Guilin aka où ce que James Cameron a filmé Avatar

Article Connexe

Est-ce que ça a valu la peine?…

Reconnue en étant une pierre angulaire dans l’histoire de la République Populaire de la Chine,

...